2019-08-14

Renforcement des expertises en Ingénierie de formation des professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole


" Atelier de renforcement des expertises en Ingénierie de formation des professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole. "

Le Mardi 14 Août 2019 de 10h00 à 16h 00, à eu lieu au Centre de Formation de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER)- Bingerville, un atelier de renforcement des expertises en Ingénierie de formation des professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole. Cet atelier fait suite à une série de formation du Réseau FAR en Côte d’Ivoire, dans le cadre du Projet d’essaimage des outils de l’ingénierie de formation agricole et rurale.

En effet, les structures de vulgarisation et de conseil agricole en Côte d’Ivoire sont les plus représentés en milieu rural dans le cadre de l’appui conseils aux producteurs. Ces appuis sont apportés sous forme de formation continue de courte durée à des adultes qui pour la plus part sont en activités. Pour mieux impacter ces populations cibles, il est important de maitriser la procédure de conception des contenues, les techniques d’animation des séances et de suivi-évaluation de ces formations suivant les standards (les principes) de l’ingénierie de la formation agricole et rurale. De plus, pour mieux conduire ce type de formation il est important de connaitre certaines notions élémentaires de l’ingénierie de la formation rurale.

C’est dans cette optique que s’est inscrit le présent atelier proposé par le Réseau Formation Agricole et Rurale en Côte d’Ivoire (FAR-CI) à l’endroit des professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER).

L’objectif recherché par le FAR-CI est d’amener les professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole à améliorer leurs connaissances en matière de conduite des formations qualifiantes de courte durée.

Ouverture de l'atelier

L’ouverture de l’atelier a été faite par Monsieur KONE Brahima, Directeur de la formation de l’ANADER. Dans son discours d’ouverture, Monsieur KONE, après avoir souhaité la bienvenue à l’équipe du Réseau FAR Côte d’Ivoire, a remercié d’une part les organisateurs de l’atelier et de d’autre part le formateur pour l’opportunité qui leur est offerte pour le renforcement de leur capacité. Il a ajouté que le Directeur Général de l’ANADER, Dr CISSE, est sensible pour la marque d’attention à lui accordé par le Réseau FAR-CI.

A la suite de Monsieur KONE, Monsieur KISSY Kraidy Michel, Secrétaire exécutif du Réseau FAR en Côte d’Ivoire, a au nom du Président du FAR-CI, Dr Coulibaly ADAMA, remercié le Directeur de la formation d’avoir rendu possible l’atelier, et lui prie également de transmettre à Dr CISSE, Membre fondateur du Réseau FAR Côte d’Ivoire, ses salutations et remerciements. Il a ajouté qu’avec le réseau FAR, un appel est lancé pour mutualiser les connaissances et expériences pour un meilleur renforcement des capacités des populations rurales. Monsieur KISSY a rappelé que la formation se situe dans la perspective d’un plan stratégique de développement du Réseau Far en Cote d’Ivoire qui sera finalisé en Novembre prochain dans le cadre du Programme ADES-FAR III qui est le Programme d’appui de l’AFD au développement du Réseau FAR. Ce programme selon lui consistera au renforcement les capacités de l’expertise nationale en ingénierie de formation agricole et rurale qui offre aujourd’hui des perspectives d’un Master Universitaire en ingénierie de formation mise en place à Montpelier Sup Agro. Il est donc possible de participer à cette formation pour faire de l’ingénierie de la formation rurale, un métier à part entière.

L’objectif de l’atelier était de renforcer l’expertise des participants en ingénierie de formation, à travers le partage des outils, méthodes en ingénierie de formation en vue de l’amélioration de leur approche depuis la conception d’un projet de formation jusqu’à sa réalisation et à son évaluation.

Ont pris part à cette formation, 10 Agents formateurs de l’ANADER. La liste des participants est annexée au présent rapport. Trois membres du Réseau FAR-CI dont le trésorier Général du FAR-CI ont apporté leur appui à l’atelier.

Monsieur SILUE Mèhin, l’expert formateur, a soutenu d’entrée que la formation n’est pas un outil miracle, mais qu’elle fait partie des outils incontournables d’accompagnement du développement rural, dans le cadre d’une politique agricole. Pour le formateur, les défis d’un dispositif national d’enseignement professionnel agricole sont énormes. Pour l’essentiel, un dispositif doit être capable de fournir des cadres et des techniciens bien formés, motivés et outillés pour former des formateurs. La qualification professionnelle des producteurs en activités et les nouvelles générations de producteurs agricoles en dépende a-t-il ajouté.

Cependant, l’enseignement technique et la formation professionnelle agricole sont en situation difficile dans la plupart des pays d’Afrique subsaharienne (insuffisance de ressources). Ce constat laisse à percevoir, de mieux en mieux, que l’essentiel des efforts pour obtenir des impacts à l’échelle de l’économie nationale, doit porter sur la formation professionnelle des producteurs en milieu rural. La conséquence perceptible au niveau des flux de formation a bien été illustrée par le formateur.

Un transfert de compétences inégalement réparti entre ingénieurs, techniciens supérieurs, techniciens et paysans. Or le problème, souligne le formateur, c’est que les paysans sont les plus nombreux.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le formateur a défini certains termes essentiels, entre autres : l’ingénierie de formation, l’ingénierie de la formation, l’ingénierie pédagogique et l’ingénierie des dispositifs de formation.

Pour ce qui est de l’essentiel de l’atelier, il a porté sur les différentes étapes de ces types d’ingénierie et sur quelques notions d’andragogie (relatif à l’adulte, aux caractéristiques professionnelles de l’adulte et des groupes en formation). Une évaluation détaillée de l’atelier a permis aux apprenants de se prononcer sur le contenu de la formation en rapport avec leurs attentes, de relever les points forts et les points de l’atelier et de faire des suggestions d’amélioration. Ci-joint les résultats de l’évaluation. Instruits aux différentes démarches et procédures de l’ingénierie de formation, les apprenants ont témoigné de la satisfaction de leurs attentes.





" Renforcement des expertises en Ingénierie de formation des professionnels des dispositifs de vulgarisation et de conseil agricole "



" SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE PNMR ET UNE MISSION DE L'AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) "



" Engager les acteurs de la formation agricole et rurale dans la mutualisation : la Plateforme présentée aux membres du réseau international FAR "

Les Projets constitutifs du Programme


PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Agriculture

PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Elévage

PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Artisanat

PROJET DE FORMATION
en Alphabétisation Fonctionnelle

PROJET DE FORMATION
à l'Entrepreneuriat et Insertion socio-économique

PROJET DE FORMALISATION
Enseignant Chercheur Coordonnateur

Notre Mission

Permettre à tous les citoyens du monde rural, hommes et femmes, lettrés et analphabètes, particulièrement les jeunes, d’accéder à la formation et à l’information.

Zone d'intervention

  • ABENGOUROU
  • ABOISSO
  • AGBOVILLE
  • KORHOGO
  • MAN
  • ODIENNE
  • SIKENSI
  • SINEMATIALI
  • SOUBRE

Type de Formation

Formation aux métiers de l’Agriculture et autres métiers ruraux (formation professionnelle)
Formation à caractère éducatif et organisationnel (formation générale)
Formation à l’éducation citoyenne et information générale

Nos Adresses

sis Zone 4C Marcory,
rue Chevalier de Clieu | 18 BP 2190 Abidjan 18

(+225) 21 24 16 02 / 05 | Fax: (+225) 21 25 61 97

E: programme_pnmr@pnmr.ci

H: Lundi - Vendredi: 7:30 à 17:30