2018-11-27

SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE PNMR ET UNE MISSION DE L'AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD)


" Le Mardi 27 Novembre 2018 a eu lieu au siège du PNMR à Marcory Zone 4, de 10h 00 à 12h 00, une séance de travail entre l’Unité de Gestion du Programme National de Formation aux Métiers Ruraux (PNMR) et une Mission d’étude mandatée par l’Agence Française de Développement (AFD) dans le cadre du Prêt souverain accordé à la Côte d’Ivoire. "

L’Unité de Gestion du PNMR (UGP), à sa tête Dr COULIBALY Amadou, Coordonnateur National du PNMR a échangé avec la délégation de l’AFD composée de Monsieur LHOSTE Frédéric, Chargé de projets à Institut National d'Etudes Supérieures Agronomiques de Montpellier (Sup Agro), Monsieur GUILLER Guillaume, Formateur des formateurs à l’Ecole Nationale de Formation Agronomique de Toulouse (ENSEFEA), Monsieur COURRIER Rémi, Responsable pédagogique des programmes de formation et insertion des jeunes à l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) et Madame PEIRASSO Claudine, Chargée de l’inspection de l’apprentissage des produits filières agricoles à la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF).

L’objectif de la rencontre était de permettre à la mission de comprendre la dynamique du PNMR, les contraintes au niveau de son fonctionnement et du financement, sa vision en terme de pertinence de la formation de masse et la perspective de son intégration dans un dispositif plus large (Pôle de Développement Agricole ex Agropole). Après avoir souhaité la cordiale bienvenue à ses hôtes, Dr COULIBALY Amadou a donné la parole à la délégation.

À l’entame de son intervention, Monsieur LHOSTE Frédéric a indiqué que la mission est composée de 3 partenaires, à savoir Montpellier Sup Agro, Fert et IECD, pour réaliser des missions de terrain notamment, une série d’enquêtes sur des questions de dispositifs de Formation Agricole et Rurale (FAR) dans le cadre d’une étude d’opportunité. Des missions de terrain sont en vue dans ce cadre dans différentes pôles de développement agricole sur un principe de dynamique territoriale qui intègre différents volets (Formation Initiale, Formation de Masse et Formation Non Formelle) a-t-il ajouté.

Pour Monsieur LHOSTE, la mission a pour objectif de rencontrer les différents acteurs définis en catégories socio professionnelles depuis les Bailleurs aux acteurs de la formation en allant jusqu’aux Organisations Professionnelle (OP). Il s’agit de recueillir les visions, les besoins des acteurs afin de les confronter avec d’autres issues de l’approche bibliographique en vue de faire des propositions de scénario le 14 Décembre prochain lors d’une grande séance de restitution. Il serait mieux que le PNMR soit présent à cette restitution pour une réactivité sur les propositions qui seront faites a-t-il souhaité.

Au cours des échanges, la mission a souligné que beaucoup d’acteurs disent que le PNMR/CMR a été un élément fort dans le passé et ne l’est plus aujourd’hui. Il était alors judicieux pour elle de comprendre comment ce dispositif qui à un moment donné a formé plus de 30 000 apprenants par an peut être remis au bout du jour pour l’améliorer, l’amender ou le conserver afin de répondre aux demandes de massification qui viendront en appui aux exploitations familiales de petite taille.

Dr COULIBALY Amadou, Coordonnateur National du PNMR, dans son intervention a précisé que la France à travers l’AFD, la Banque Mondiale, la Coopération Allemande ont été à l’origine de la création des Centres de Métiers Ruraux (CMR). Pour le Coordonnateur, l’objectif était aussi de répondre à la problématique de massification de la formation pour rompre avec la dynamique de formation diplômante exclusive. Il a été donc mis en place un système de formation de masse qui est déjà éprouvé et qui a fait ses preuves sur le terrain.

Cependant, le système a eu des difficultés suite aux différentes crises qu'a connues la Côte d'Ivoire qui ont entrainé le retrait des partenaires. Au niveau institutionnel l’état a eu du mal à prendre le relais et les financements sont devenus exclusivement public dira t-il.

Le manque de personnel et l’insuffisance de ressources ont handicapé les phases opérationnelles dans la couverture de l’ensemble du territoire. Néanmoins en termes de méthodologie, les acquis sont là, a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, pour le Coordonnateur National, il est question de savoir comment mobiliser des ressources en dehors des ressources publiques. Le PNMR en raison de son statut administratif ne peut pas vendre son expertise à d’autres partenaires. À la question de savoir si le PNMR est prêt à relever le défit de la massification de la formation, Monsieur OYA Bou Alain, Directeur de l’Ingénierie de la Formation Agricole et Rurale (DIFAR) a rassuré la délégation qu’en terme de formation, le défit ne fait pas peur au PNMR, car la méthodologie a déjà été éprouvée et a fait ses preuves. Ce qui reste selon lui, c’est de la multiplier à l’échelle du territoire national et que tout un dispositif d’accompagnement soit disponible.

Ces échanges ont été très enrichissants. Des questions essentielles au fonctionnement du système PNMR ont été abordées, entre autres la question épineuse du statut et du fonds de financement des projets de formation et d’insertion socio-économique des formés.

Au terme des échanges, il ressort qu’un statut flexible au niveau institutionnel, un fonds de formation et un fonds dédié à l’insertion au niveau des ressources accordés au PNMR seraient une solution.

le Comité de rédaction du PNMR





" SEANCE DE TRAVAIL ENTRE LE PNMR ET UNE MISSION DE L'AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD) "



" Engager les acteurs de la formation agricole et rurale dans la mutualisation : la Plateforme présentée aux membres du réseau international FAR "



" PNMR |BOUAKE, JAAD–2018: 7e EDITION DES JOURNEES DE L'ADMINISTRATION AGRICOLE DELOCALISEE "

Les Projets constitutifs du Programme


PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Agriculture

PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Elévage

PROJET DE FORMATION
aux Métiers de l'Artisanat

PROJET DE FORMATION
en Alphabétisation Fonctionnelle

PROJET DE FORMATION
à l'Entrepreneuriat et Insertion socio-économique

PROJET DE FORMALISATION
Enseignant Chercheur Coordonnateur

Notre Mission

Permettre à tous les citoyens du monde rural, hommes et femmes, lettrés et analphabètes, particulièrement les jeunes, d’accéder à la formation et à l’information.

Zone d'intervention

  • ABENGOUROU
  • ABOISSO
  • AGBOVILLE
  • KORHOGO
  • MAN
  • ODIENNE
  • SIKENSI
  • SINEMATIALI
  • SOUBRE

Type de Formation

Formation aux métiers de l’Agriculture et autres métiers ruraux (formation professionnelle)
Formation à caractère éducatif et organisationnel (formation générale)
Formation à l’éducation citoyenne et information générale

Nos Adresses

sis Zone 4C Marcory,
rue Chevalier de Clieu | 18 BP 2190 Abidjan 18

(+225) 21 24 16 02 / 05 | Fax: (+225) 21 25 61 97

E: programme_pnmr@pnmr.ci

H: Lundi - Vendredi: 7:30 à 17:30